Perversion Narcissique

Qu'est-ce que la Perversion Narcissique (PN) ?

Selon Paul RACAMIER, « la perversion narcissique est une organisation durable caractérisée par la capacité et le plaisir de se mettre à l'abri des conflits internes et en particulier du deuil, en se faisant valoir au détriment d'un objet manipulé comme un ustensile ou un faire-valoir »

Les pervers narcissiques, hommes ou femmes, utilisent les autres comme s'ils n'étaient que des objets. On se sent d'ailleurs rapidement comme une « marionnette » entre leurs mains, faisant des choses que nous n'aurions même pas osé imaginer (soit à l'encontre de notre morale, soit de notre éducation, soit de nos valeurs).

Outre le fait de manipuler, ce sont aussi des « torpilleurs psychiques » : ils pratiquent la douche écossaise ! Un jour, vous serez encensé, porté aux nues, vous êtes le joyaux de sa vie (mais ce ne sont que des sentiments simulés), pour mieux vous insulter par la suite, vous rabaisser plus bas que terre, traiter encore moins bien qu'un chien... C'est un excellent moyen pour déstabiliser, fragiliser psychologiquement et dégrader l'estime de soi de sa victime.

Et là où la perversion prend tout son sens, c'est qu'ils justifient leur comportement en vous prouvant que tout est de votre faute. Ils n'ont pu se comporter autrement car vous les avez pousser à bout. Vous êtes tellement bête, stupide, moche... que vous devriez vous estimer heureuse (heureux) qu'un homme (ou une femme) aussi intelligent(e), beau (belle) et merveilleux(se) fasse un peu attention vous !

Le pervers narcissique ne se comporte pas ainsi du jour au lendemain. Il agit selon un cycle qui est pratiquement toujours le même. Il y a toute une phase de séduction (dite phase lune de miel), une phase de quasi endoctrinement de sa proie. Ce n'est qu'après quelques mois (voire quelques années) que le côté le plus vil de sa personnalité apparaît, mais par intermittence (avec des périodes d'excuses et de présents pour mieux acheter). Plus le temps passe, plus son caractère despotique s'affirme, allant jusqu'à porter des coups physiques.

Le pervers est convaincu d'être d'en son droit (avec parfois un désir de vengeance s'il se sent bafoué). Il jouit de la supériorité qu'il exerce sur l'autre, même si c'est autre, qui ne lui résiste plus, finit parfois par le lasser. Le pervers narcissique est un prédateur qui a besoin d'affirmer son pouvoir d'emprise sur les autres. Il a besoin de « son os à ronger », mais cet os... c'est vous ! Il n'a aucun respect pour vous, à aucun moment. Vous n'avez d'intérêt et d'utilité que pour qu'il assouvisse ses besoins de pouvoir, de domination, d'autorité. Pour assouvir ses intérêts. Il est incapable d'amour pour quiconque d'autre que lui (et encore). Aucun sentiment humain, aucun état d'âme, aucun affect. Il est froid et calculateur. La haine est son moteur (il n'est donc pas rare qu'il fasse preuve de racisme...). Mais c'est une haine calme, froide, rationalisée, intellectualisée, et qui perdure dans le temps.

La victime du pervers narcissique n'est pas, contrairement aux idées reçues, une personne « faible ». Mais sans doute une personne qui manque un peu de confiance en elle et/ou d'estime d'elle. Peut-être aussi un peu naïve. Ces traits de personnalité vont être exacerbés par le pervers (à commencer par la période « lune de miel » où il « écrase » par tant de « gentillesse »...). La victime est rapidement vampirisée de son énergie. Elle n'arrive plus à penser par elle-même (encore moins pour elle-même) ni même à agir par elle-même. Il lui dicte tout !

Il y a, de la part du pervers narcissique, un véritable processus de destruction et de dépersonnalisation de sa victime.

Vous vous demandez peut-être si, dans votre entourage, vous n'avez pas un pervers narcissique qui se cache ? Voici une liste, de 30 points, développée par Isabelle NAZARE-AGA (psychologue) :

1. Il culpabilise les autres au nom du lien familial, de l'amitié, de l'amour, de la conscience professionnelle.

2. Il reporte sa responsabilité sur les autres, ou se démet des siennes.

3. Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et opinions.

4. Il répond très souvent de façon floue.

5. Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations.

6. Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.

7. Il fait croire aux autres qu'ils doivent être parfaits, qu'ils ne doivent jamais changer d'avis, qu'ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et questions.

8. Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres : il critique sans en avoir l'air, dévalorise et juge.

9. Il fait passer ses messages par autrui.

10. Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner.

11. Il sait se placer en victime pour qu'on le plaigne, et surtout pour retourner la situation.

12. Il ignore les demandes même s'il dit s'en occuper.

13. Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins.

14. Il menace de façon déguisée, ou pratique un chantage ouvert.

15. Il change carrément de sujet au cours d'une conversation.

16. Il évite ou s'échappe de l'entretien, de la réunion.

17. Il mise sur l'ignorance des autres et fait croire en sa supériorité.

18. Il ment.

19. Il prêche le faux pour savoir le vrai.

20. Il est égocentrique.

21. Il peut être jaloux (très jaloux).

22. Il ne supporte pas la critique et nie les évidences.

23. Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres.

24. Il utilise souvent le dernier moment pour ordonner ou faire agir autrui.

25. Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes répondent au schéma opposé.

26. Il flatte pour vous plaire, fait des cadeaux, se met soudain aux petits soins pour vous.

27. Il produit un sentiment de malaise ou de non-liberté.

28. Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d'autrui.

29. Il nous fait faire des choses que nous n'aurions probablement pas fait de notre propre gré.

30. Il fait constamment l'objet des conversations, même lorsqu'il n'est pas là.

 

Cette liste n'a pour but que de donner des signaux d'alerte pour les victimes de ces manipulateurs. Sachant qu'il est plus facile de s'extraire de leurs griffes au départ que lorsqu'ils vous ont pris dans leurs filets...

Sylviane Barthe Liberge

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

Micheline | Réponse 17.09.2017 01.41

En lisant les caractéristiques des pervers narcissiques, ça m'étonne que vous ne mentionnez pas que le pervers divise ses relations pour isoler sa victime et
m

Patricia | Réponse 15.09.2017 16.01

bonjour,
Après 22 ans de vie commune et un enfant de 7 ans, je viens de me séparer de mon compagnon pn et cherhe un psychothérapeuthe spécialisé dans le 60 ou95

Jean philippe Falétic | Réponse 24.05.2017 02.44

recherche aussi consults+échanges vécu avec victimes sur nord 94, centre 91, paris. dure depuis 10 ans evident depuis 5. Vise aussi enfants et autre proie

Szf | Réponse 25.04.2017 21.10

Bonsoir,

17 ans de vie commune avec un PN, deux enfants, presque 6 ans de séparation, je recherche un soutien psy "spécialisé" sur Paris. Merci 🙏🏻

Patricia cohen | Réponse 18.04.2017 01.06

Excuser moi je recherche un ou une psy spécialisée en PN urgent merci
J ai trop attendu !!!!! Sur St Maur Nogent Vincennes et alentours

Patricia Cohen | Réponse 18.04.2017 00.58

Je un ou une spécialiste en PJ sur St Maur Champigny Nogent Vincennes ou Paris !!
J ai trop attendu je me sens perdue je me suis retranchée ds ma tour d ivoire

dorothy aubert | Réponse 11.04.2017 17.07

Bonjour,
Je cherche un professionnel sur Nantes et environs. Urgent
Merci

vanneuville | Réponse 29.03.2017 16.53

je tiens a précisé que tous lesspychiatres ne sont pas comme sa mais d'ifficille de lutté contre une dérive sectaire

vanneuville | Réponse 29.03.2017 16.49

le spychiatre thevenon et piquet son confrère me menace d'allé en ho
ou prison si je vais voir un autre Spcychiatre menace de rajouté des éléments: diffament

vanneuville | Réponse 29.03.2017 16.43

le dileme c'est que ma femme est victime d'un chef spychiatre expert judiciaire qui ma decendue en sein de ma famille,generaliste,pmi,mesure eamo etc...

Voir tous les commentaires

Commentaires

Hier | 20:24

les inceste au seing des familles et le lien avec les violences conjugales: c'est ce que vous allez écrire?

...
Hier | 20:16

bonjour,
j'ai écouté par hasard,un de vos interview et j'ai été frappé par la justesse de vos propos sur les liens entre la confusion des rôles dans la famille

...
08.10 | 13:03

Comment faire si c'est son propre enfant (19 ans ) qui est PN?
La fuite est alors difficile...

...
05.10 | 20:19

Bonjour, j'ai exactement la même question qu'Alicia. Quelle attitude adopter lorsqu'il s'agit d'un parent sous emprise se fait écho à la violence envers vous ?

...
Vous aimez cette page